ERROR: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near ' active_time = 1558952072, active_ip = '107.23.129.77', act' at line 2
---
REPLACE INTO it_active SET active_id = , active_time = 1558952072, active_ip = '107.23.129.77', active_user_agent = 'CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)', active_session = 'num7aeugusa0kt1p1ff9ditrb3'
---
ERROR: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near ' view_date = NOW(), view_user_ag' at line 3
---
INSERT INTO fr_articleviews SET view_ip = INET_ATON('107.23.129.77'), view_user_id = , view_date = NOW(), view_user_agent = 'CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)', view_referer = '', view_article_id = 2344
---
ERROR: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near ') ORDER BY comment_date ASC' at line 3
---
SELECT * FROM fr_comments, it_users WHERE user_id = comment_author_id AND comment_topic = 2344 AND comment_type = 'articles' AND (comment_state = 1 OR comment_author_id = ) ORDER BY comment_date ASC
---
2019-05-27 12:14:32 (CEST) /societe/la-vitre-a-vol%C3%A9-en-%C3%A9clats-projetant-dans-la-cabine-une-pluie.html 2 Warning mysql_fetch_array() expects parameter 1 to be resource, boolean given /var/www/html/article-marketing.eu/fr/code/db_mysql.php 127 You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near ') ORDER BY comment_date ASC' at line 3 La vitre a volé en éclats projetant dans la cabine une pluie

Article Marketing

Articles gratuits, critiques et communiqués de presse

La vitre a volé en éclats projetant dans la cabine une pluie

Par: lolaa | Lu: 218 fois | Nombre de mots: 595 | Date: Thu, 15 Sep 2011 - 7:22 PM


J’ai pris au pas de course le chemin de la maison pour ne m’arrêter, hors d’haleine, que devant la barrière du jardin.
Il faisait presque nuit maintenant et mes parents, Voyance (www.lavoyance.fr) en général, ne sont pas des couche-tard.
La lumière du salon filtrait à travers le volet fermé.
Caché derrière la haie, j’ai attendu patiemment qu’elle s’éteigne, puis, à pas de loup, je me suis avancé jusqu’à la porte d’entrée.
Cette dernière était barricadée bien sûr, mais cela ne m’a pas arrêté : je garde toujours un double de la clé sur moi, accrochée à un mousqueton.
Quelques grincements de serrure plus tard, je cherchais la commode à ttons dans l’obscurité du salon.
Mon genou l’a trouvée avant moi, cognant violemment contre le bois dur du meuble.
J’ai étouffé une bordée d’injures (qu’il est inutile que je te répète, mon p’tit vieux) puis mes mains ont rencontré le tiroir.
Je l’ai ouvert et j’en ai tiré la lampe de poche que ma mère a la bonne idée de ranger toujours là.
Guidé par le faisceau de lumière, j’ai entamé une fouille minutieuse de la pièce, mais je n’ai pas eu à chercher longtemps : elles étaient là, devant moi, abandonnées sur la table basse, les fameuses pièces à conviction.
Je me suis emparé des trois bandes de photos d’identité et j’y ai braqué ma torche, étudiant chacun des visages avec une attention fébrile.
Ces derniers présentaient - mes soupçons se trouvaient confirmés de façon éclatante - la même transformation que sur la bande de mon pote Boule.
Sur la photo du haut, l’expression était neutre, presque sévère, comme il convient pour tout cliché que l’on sait devoir terminer un jour entre les mains d’un douanier ou d’un contrôleur d’autobus.
Mais pour les autres photos, oui, toutes les autres, c’était - dans le regard comme dans les traits du visage - une progressive et terrifiante descente vers l’oubli et l’égarement.
*
Dissimulé dans le WC du fond des toilettes de la galerie marchande, j’ai réfléchi un bon moment à la meilleure façon d’exécuter mon plan.
L’objectif était simple : réduire en pièces détachées ce fichu Photomaton, responsable de tous mes malheurs.
Il n’y avait pas d’autres solutions.
J’étais entré à la Promenade des Cygnes peu auparavant, assez tard dans la soirée.
Le supermarché du centre commercial - un
Mutant

A propos de l'auteur

Commentaires

Pas de commentaire

Add Comment

You do not have permission to comment. If you log in, you may be able to comment.
Copyright © 2019 fr.article-marketing.eu - Tutti i diritti riservati - Powered by link UP Europe! P.IVA 09257531005
Associazione Culturale per l'uso didattico ed etico dell'informatica
Sede legale: Via Pietro Rovetti, 190 - 00177 - ROMA