Économie et travail

En Savoir Un Peu Plus Sur Les Vetements De Travail

Que sont les vêtements de travail? Ce sont en fait des vêtements professionnels obligatoires portés par des employés d’une entreprise ou d’un service de l’État et soumis à des règlements concernant leur tenue et leur entretien.

La révolution industrielle est en grande partie responsable du port des vêtements de travail. C’est à la fin du XIXe siècle qu’apparaît le « bleu de travail », terme encore fréquemment employé en Europe pour désigner le vêtement de travail. En effet, pour protéger les ouvriers contre la saleté et leur permettre d’accéder facilement à leurs outils, la direction des usines leur impose le port d’un pantalon munis de poches, d’une chemise et d’une veste. Le tout de couleur bleu pour qu’ils se distinguent des dirigeants, souvent vêtu d’une chemise blanche ou grise.

CATÉGORIES DE VÊTEMENTS DE TRAVAIL

Il existe trois catégories de vêtements de travail : le vêtement de protection, soit l’EPI – équipement de protection individuelle, le vêtement de travail proprement dit, et finalement, l’uniforme, également connu sous le nom de « vêtement d’image ».

L’objectif principal recherché par l’EPI est bien sûr la protection contre les dangers au travail. Ces vêtements sont conçus et fabriqués en fonction de trois catégories : risques mineurs, risques importants et risques mortels.

Quant aux vêtements de travail proprement dits, ils sont portés par des employés de différents corps de métiers, tels que des infirmières, des postiers, des livreurs, etc. Il s’agit souvent de services de l’État ou de très grosses sociétés.

Finalement, le port de l’uniforme est habituellement exigé par la petite et moyenne entreprise dans le but d’être identifiée d’emblée par le public. Il s’agit donc d’une question d’image pour celle-ci. De surcroît, l’uniforme amène souvent un sentiment d’appartenance pour l’employé.

CARACTÉRISTIQUES DES VÊTEMENTS DE TRAVAIL

D’emblée, le bleu de travail qui fait son apparition à la fin du XIXe siècle se devait d’être confortable, résistant et facile d’entretien. Ces trois caractéristiques sont encore celles recherchées par les entreprises lorsque vient le temps de faire dessiner un ou des vêtements de travail pour ses différents employés.

Le confort est une caractéristique essentielle. En effet, l’employé gêné par des vêtements dont le tissu pique, ou dans lesquels il ne peut se mouvoir facilement, ne pourra être efficace.

La solidité d’un vêtement de travail est tout aussi importante, particulièrement pour les corps de métiers dangereux comme les policiers ou les pompiers. Ces personnes se retrouvent souvent dans des environnements malsains ou difficiles d’accès, et un vêtement résistant ajoutera à leur confiance en soi et leur permettre d’effectuer leur travail l’esprit tranquille.

Finalement, la facilité d’entretien d’un vêtement de travail est clairement un élément à ne pas négliger, puisque les frais liés au nettoyage de ces vêtements, particulièrement dans le cas d’ouvriers ou de métiers salissants, peuvent grimper rapidement si les taches sont difficiles à déloger. Le « laver-porter » est ici tout indiqué.

ET LE LOOK DANS TOUT ÇA?

En fait, de nombreuses compagnies se spécialisent dans le vêtement de travail et en offrent une gamme complète et variée. Les entreprises dont le vêtement de travail fait partie intégrante du quotidien de son personnel n’auront que l’embarras du choix des couleurs, des tissus, des styles et des marques.

On peut sans doute affirmer sans craindre de se tromper que les infirmières, bien qu’elles doivent porter des vêtements de travail, font probablement partie de l’unique secteur d’activités qui leur permet de faire leurs propres choix d’uniformes. Du bleu poudre au rose tendre, du vert menthe au blanc traditionnel, sans oublier le jaune doux ou le lilas apaisant, les collections regorgent. La plupart des vêtements sont également disponibles dans un large éventail de motifs.

No Comments Found

Leave a Reply