Santé et bien-être

Mieux Comprendre Pourquoi il y a Prise de Poids lors de l’Arrêt du Tabac

  • By
  • 17 juillet 2010

Beaucoup de fumeurs et fumeuses se posent des questions au sujet de la prise de poids qui accompagne l’arrêt du tabac.

Il faut savoir qu’en règle générale, les gens qui fument ont un poids qui est inférieur à celui qu’ils auraient s’ils ne fumaient pas ( en moyenne de 3 à 4 kgs ).S’il y a prise de poids lors de l’arrêt du tabac, c’est tout simplement parce que, pour des raisons que nous allons voir un peu plus loin, l’organisme revient à son poids normal. Cependant, il existe une exception pour environ 10 à 15% de la population des ex-fumeurs qui eux reprennent plus de 10 kgs. C’est souvent le fait de personnes de plus de 50 ans. On peut aussi constater que la prise de poids est souvent plus importante si la consommation de cigarettes a été élevée.

Alors, qui est responsable de la prise de poids après l’arrêt du tabac ?

Il y a plusieurs facteurs qui rentrent en ligne de compte. Cependant, il semble bien qu’un grand responsable soit la nicotine. En effet, cette substance (qui est un poison rappelons-le !) a une action qui va favoriser la prise de poids lors de l’arrêt du tabac. Comment ? Et bien en augmentant légèrement la glycémie, la nicotine va agir comme un effet coupe faim. Ensuite, elle accroit l’utilisation des graisses de réserve qui sont stockées dans notre corps en favorisant une dépense énergétique supplémentaire ( environ 200 calories pour 20 cigarettes fumées). De plus, les gens qui fument perdent beaucoup au niveau du goût et de l’odorat, ce qui favorise encore le fait que les fumeurs perdent le plaisir de manger. Par répercussion, ils vont donc moins se nourrir. Ainsi, tout

le temps ou vous êtes fumeurs, vous restez en dessous de votre poids normal, mais dès que vous cessez de fumer, votre organisme va refaire ses réserves et vous allez donc reprendre un peu de poids.

Tout ceci altère la qualité du régime alimentaire des fumeurs. On peut constater qu’en général, les gens qui fument consomment plus de viande que les non-fumeurs. En plus, ceux-ci salent deux fois plus leurs aliments et les accompagnent souvent de sauces plus grasses. Les fumeurs mangent également moins de légumes et de fruits. Ils consomment par contre beaucoup plus de café, de sucre et d’alcool. Nous connaissons tous aujourd’hui les dégâts d’un tel régime alimentaire pour la santé (en plus des effets nocifs de la cigarette). Mais ce qui nous intéresse ici, c’est la question de la prise de poids après l’arrêt du tabac. Et le problème, c’est qu’il faut environ cinq ans pour que la personne qui arrête de fumer arrive à retrouver un régime alimentaire plus équilibré. Voilà donc pourquoi

pendant les premières années qui suivent l’arrêt du tabac, le risque de la prise de poids est augmenté.

Ainsi, pour diminuer les risques de prise de poids consécutif à l’arrêt du tabac, il va donc falloir :

– réorganiser son régime alimentaire (avec plus de fruits et de légumes),

– faire plus d’exercices physiques ( en quantité raisonnable bien sur),

– éviter les compensations et les envies de grignotage.

Il y a donc une période difficile dans le sevrage du tabac, le temps que le corps et le cerveau s’habituent à vivre sans les poisons et les habitudes qui ont jalonnées la vie du fumeur. Bien évidemment, l’idéal serait de trouver une méthode agissant directement sur la région du cerveau ou ces mauvaises habitudes ont été installées. L’organisme retrouverait alors plus facilement son équilibre ( sans prise de poids anormale dûe à l’arrêt du tabac) et ceci sans tomber dans les compensations ou les souffrances.

No Comments Found

Leave a Reply